ACTUALITÉS

Région bruxelloise
Bernard Clerfayt tirera la liste DéFI
Le vendredi 1 février 2019

Ce vendredi 1er février, Bernard Clerfayt, député bruxellois DéFI, a annoncé qu’il serait tête de liste DéFI à la Région bruxelloise en vue des élections de mai prochain. L’élu amarante sera également candidat à la ministre-présidence bruxelloise.

« À l’heure où la Région fête ses 30 ans, il faut la projeter dans les trente prochaines années. », déclare Bernard Clerfayt.

« J’ai envie de porter un projet, j’ai envie qu’on réaffirme la place de Bruxelles et des Bruxellois, je veux que Bruxelles redevienne une commune attractive, que chacun puisse y développer un projet de vie complet

La liste régionale DéFI à Bruxelles travaillera principalement autour des trois « piliers » du développement durable, à savoir, l’environnement, l’économie et le social. 

 

Dans la presse

Le Soir

La Libre

La DH

RTBF

Dans la même rubrique
“On doit se mobiliser pour fortifier l’État belge avec nos amis flamands”
Grand entretien “On doit se mobiliser pour fortifier l'État belge avec nos amis flamands”
Congrès électif & Réception de Nouvel An : les infos pratiques !
élections internes Congrès électif & Réception de Nouvel An : les infos pratiques !
Débat entre les candidats à la présidence bruxelloise & présentation du programme pour le secrétariat général
élections internes Débat entre les candidats à la présidence bruxelloise & présentation du programme pour le secrétariat général
« Compensons la perte de parking en voirie en mutualisant les moyens »
Région bruxelloise "Compensons la perte de parking en voirie en mutualisant les moyens"
« L’élargissement du Ring va à l’encontre de la logique et transformerait Bruxelles en aspirateur à voitures »
Région bruxelloise "L’élargissement du Ring va à l'encontre de la logique et transformerait Bruxelles en aspirateur à voitures"
Antoinette Spaak : « Charles Michel est parti de très mauvaise façon. C’est un abandon de poste »
Grand entretien Antoinette Spaak : "Charles Michel est parti de très mauvaise façon. C’est un abandon de poste"